Syndicat d'Initiative du canton "Pays Vernois"

Au pays de l'Isle... aux trésors !

 

Bienvenue à ST MAYME DE PEREYROL    

 

Horaires d’ouverture de la Mairie :

Mardi et Vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h

 

Téléphone : 05 53 54 76 33

                        Courriel : mairie.saintmayme-de-pereyrol@wanadoo.fr

 

Histoire :

Avant le XIe siècle, le village se situait au lieu-dit «Pereyrou», nom donné à cause de la présence d’un sol très pierreux, «Pereyrou» voulant dire «Pierre qui roule». Des fouilles ont révélé sur ce site des restes de constructions. Il a été détruit par des invasions barbares et a été reconstruit à l’emplacement actuel aux XIe / XIIe siècles.

Tout laisse à penser que le nom actuel de Pereyrol vient de «Pereyrou».

«Mayme» vient de Maxime qui était le saint patron de la commune avant la révolution. Le «X» ayant été mal transcrit, s’est transformé en «Y». Le «I» devenant inutile, a disparu.

St Mayme est le village natal d'Antoine GADAUD (1841-1897), médecin des armées, Conseiller Général, Maire de Périgueux, Sénateur et Ministre de l'agriculture.

Ce fut aussi le fief de Pierre GRELLETY, chef des Croquants du Périgord entre 1638 et 1641 (plaque commémorative à l'angle de la mairie apposée le 14 mai 1967).

C'est au hameau des Martres que fut découvert en 1967 un cimetière barbare où sont enfouis les tombeaux Mérovingiens (5ème - 8ème siècle). A proximité nous trouvons une tour de gué qui date de 1800.

L'église, bâtisse de style roman date du IXème siècle. Détruite en partie au Xème siècle lors des  affrontements barbares, elle fut reconstruite, notamment son clocher de 17 mètres, au cours du XIème siècle. A l'intérieur outre son retable en bois sculpté datant de Louis , se trouve un tableau de 4x3 "Admiration des bergers", don de l'empereur Napoléon. Sept calvaires autour de bourg témoignent d'un passé historique chargé.

Curiosités :

Manoir de la Pécoulie XVIème siècle

Moulin de Chanterasse

Eglise romane remaniée XV-XVIIème siècle

Clocher fortifié.

Une grande foire à la citrouille s’y déroule le deuxième dimanche d’octobre

 Une fête très colorée, pour émerveiller petits et grands en ce début d'automne.  archives j.-c. SOUNALET